This tourist attraction has been added into "Japan Trip Planner".

Vous n'avez pas encore de lieux favoris. Cliquez sur le bouton + dans ce site Web aux endroits en favori. Consultez la page ASTUCES VOYAGE pour plus d’instructions d’utilisation.
banner
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur ce site. Politique de cookies
J'accepte
FERMER

SAITAMA, 26 SEPTEMBRE 2019


Les différentes facettes de Saitama

Justin Harrison a visité Saitama. Il a commencé sa découverte de la préfecture par la ville de Kawagoe, où il a testé l’anguille, puis s’est promené parmi les bâtisses historiques de la période Edo, dans le quartier ancien de la ville. Enfin, il a visité Omiya, pour se rendre au Musée de l’art du bonsai puis au temple Musashi Ichinomiya Hikawa.

Le “Petit Edo” de Saitama

Justin prend la pose avec deux femmes vêtues de yukata.

Justin a goûté l’anguille du restaurant Hayashiya.

Kawagoe est surnommée “Petite Edo” car des quartiers entiers de la ville ont été conservés et ont su préserver l’ambiance unique de l’ère Edo (1603-1867). Pour honorer cette ambiance du Japon ancien, des touristes, vêtus de kimono ou de yukata, se promènent dans les zones historiques de la ville, comme par exemple près de la rue Kurazukuri, l’artère principale. L’un des restaurants les plus réputés de Kawagoe est Hayashiya, établissement spécialisé dans la cuisine à partir de l’anguille et qui est ouvert plus près de 200 ans. Justin a apprécié le goût riche et savoureux de cette anguille de très grande qualité, accompagné de sa sauce, finement sucrée.

Access

Depuis la gare de Tokyo à la gare d'Ōmiya

La ligne JR Takasaki (30 minutes environ).

Depuis la gare d'Ōmiya à la gare de Kawagoe

La ligne JR Kawagoe (25 minutes environ).

Etudier l’esthétique japonaise à travers l’art du bonsai

Justin observe un bonsai avec attention

L’univers fascinant du bonsai japonais

C’est formidable de voir des personnes prendre soin de ces plantes pendant une si longue période de temps. Tous ces efforts pour nourrir une telle esthétique est une formidable source d’inspiration.—Justin Harrison

Le musée d’art du bonsai d’Omiya est l’un des plus anciens musée au monde consacré à cet art. De nombreux passionnés se pressent de tout le Japon et du monde entier pour visiter le musée qui a ouvert ses portes en 2010. A proximité se trouve le village du bonsai d’Omiya, fondé il y a plus de 100 ans, par un groupe d’artisans de Tokyo qui s’était à l’époque installé ici. Six des 30 jardins de bonsai originaux sont toujours ouverts et plusieurs d’entre eux sont de vrais bijoux, valorisant des arbres miniatures qui ont plus de 1000 ans d’âge. Inutile de préciser que Justin fut autant impressionné par le musée que par les jardins.

Access

Depuis la gare d'Ōmiya au musée d’art du bonsai

La ligne JR Utsunomiya à la gare de Toro. Marchez un peu (10 minutes environ).

Depuis la gare de Kawagoe au musée d’art du bonsai

La ligne JR Kawagoe à la gare d'Ōmiya. Changer pour la ligne JR Utsunomiya à la gare de Toro. Marchez un peu (45 minutes environ).

Apprécier plus de 2000 ans d’Histoire

Le temple de Musashi Ichinomiya Hikawa est célèbre pour rendre hommage et être dédié aux relations et aux rencontres.

Au temple Musashi Ichinomiya Hikawa

C’est formidable de visiter une ville où l’on peut véritablement sentir l’histoire du Japon- et cela, à seulement une heure de Tokyo—Justin Harrison

Le temple Musashi Ichinomiya Hikawa, situé à Omiya, est l’un des temples les importants des 280 temples Hikawa bâtis au Japon. Dédié à Susanoo, la divinité shinto de la mer et des tempêtes, il était autrefois l’édifice de culte religieux principal de l’ancienne province de Musashi, une région qui se composait de la zone du grand Tokyo, d’une partie de la préfecture de Saitama et de celle de Kanagawa. Le temple a aussi donné son nom à Omiya- en japonais, Omiya signifie “le temple splendide”.

Access

Depuis la gare d'Ōmiya au temple Musashi Ichinomiya Hikawa

Prendre un taxi (10 minutes environ).

Depuis le musée d’art du bonsai d’Omiya au temple Musashi Ichinomiya Hikawa

Prendre un taxi (7 minutes environ).

KUMAGAYA

Kumagaya est l’une des villes principales du Nord de la préfecture de Saitama. Durant l’ère Edo (1603-1868), il s’agissait de l’une des municipalités les plus importantes de l’ancien chemin Nakasendo. Ces dernières années, Kumagaya s’est faite remarquer pour avoir enregistrer de très hautes températures, figurant ainsi parmi les villes les plus chaudes du Japon. L’une de ses attractions les plus fameuses est sans doute le temple Menuma Shodenzan dont le hall principal, le Kangi-in Shodendo, est classé sur la liste des trésors nationaux japonais.
Accès depuis Tokyo en shinkansen : 40 minutes environ
Accès depuis Tokyo en train : 1 h 10 environ

MORE INFORMATION

Stadium Information KUMAGAYA RUGBY STADIUM

La ville de Kumagaya possède une culture du rugby historique et très riche. A tel point qu’on la surnomme la “Terre sacrée de l’Est” du rugby japonais.
- Depuis la sortie Nord de la station de Kumagaya, prendre le bus N°3 jusqu’aux arrêts Rugby-jo-iriguchi ou Kumagaya-sports-bunka-koen (10 minutes environ). Compter 3 minutes de marche depuis l’arrêt de bus.

SEE ON GOOGLE MAP